Convoités pour leur cuivre, les lignes électriques en fils nus font l’objet de nombreux vols depuis le début de l’année.
L’augmentation du cours du cuivre entraîne une recrudescence des vols. Malgré le risque d’électrocution, les voleurs n’hésitent plus à monter sur les poteaux électriques pour sectionner les câbles sous tension, sur plusieurs centaines de mètres, qu’ils dérobent ensuite la plupart du temps de nuit.

Les conséquences pour les clients et la gestion des réseaux d’électricité

Dès qu’ERDF est alertée qu’un secteur n’est plus approvisionné en courant électrique, ses équipes se mobilisent pour dépanner, reconstruire le réseau et rétablir l’électricité dans les meilleurs délais.
En cas de vol, ERDF porte systématiquement plainte car il s’agit d’actes délictueux et d’atteintes à l'intégrité du réseau public d'électricité. Ces dommages sont préjudiciables à la clientèle et impactent financièrement l’entreprise.
Afin d’éviter de nouveaux vols, les câbles désormais posés sont des torsades en aluminium isolé.

Les réflexes à adopter face au vandalisme

La gendarmerie et la police nationales sont spécifiquement mobilisées et leurs patrouilles de nuit sont renforcées dans les secteurs sensibles.
ERDF et les services de l’État appellent les maires des communes du Finistère et leurs administrés à la vigilance et les invitent à signaler systématiquement à la gendarmerie ou à la police nationales tous mouvements de véhicules suspects de nuit, notamment entre 23h et 5h du matin
Numéro d’appel téléphonique d’urgence : composer le 17
 
Par mesure de sécurité, ERDF rappelle que les fils du réseau tombés à terre sont dangereux et qu’il ne faut en aucun cas les déplacer