Depuis début novembre 2016, le groupement de gendarmerie départementale du Morbihan recense une augmentation des cambriolages dans les habitations, essentiellement dans les résidences principales.

Comme vous pouvez le lire dans un article du Ouest-France en date du 31 décembre 2016 (ci-dessous) et découvrir les attitudes à adopter en bas de page.

 

 

"prévention des cambriolages - soyez vigilant - signalez toute personne ou véhicule suspect en appelant le 17" 

 

 

Ouest-France Publié le 13/12/2016


Six secteurs du Morbihan sont actuellement fortement touchés par des cambriolages. La gendarmerie appelle à la vigilance.


Ce week-end, 10 000 €, en espèces, ont été volés dans une maison du département. Depuis début novembre, la gendarmerie du Morbihan recense une augmentation des cambriolages dans les résidences principales.

« Avec le changement d’heure et la nuit qui tombe très rapidement, les vols se multiplient notamment entre 16 h et 21 h. La plus grande prudence est de mise », explique le lieutenant-colonel Phavorin, commandant en second du groupement de gendarmerie du Morbihan.

Plusieurs interpellations

Les forces de l’ordre multiplient les opérations pour venir à bout de ces faits. Mercredi 7 décembre, deux hommes ont été arrêtés par les gendarmes. Ils sont accusés d’une série de vols à Ploërmel, en Mayenne et en Loire-Atlantique.

Autre affaire, autre secteur. Trois hommes d’une trentaine d’années ont été interpellés mardi dernier à leur domicile dans le cadre d’une enquête ouverte par la gendarmerie de Pontivy. Il leur est reproché de nombreux cambriolages commis depuis décembre 2015, de nuit, visant des maisons et commerces de Pontivy, sa région et une partie du Grand Ouest.

En lien avec cette affaire, un quatrième homme, déjà incarcéré à Angers pour des faits similaires, a également été entendu. Une voiture de luxe de marque étrangère a été saisie.

« Ne touchez à rien »

La gendarmerie relance un message de prévention. « Il est important de bien protéger les accès aux habitations. Si le résidant a une véranda, qu’il pense bien à fermer à clé la porte qui fait le lien entre la véranda et l’intérieur de la pièce principale », ajoute le commandant en second.

 

Enfin, si vous êtes victime d’un cambriolage, ne touchez à rien avant l’arrivée des gendarmes et composez le 17.

article signé Maël FABRE

 


Dépliant sur les attitudes à adopter avant et après cambriolage