La publication du recensement de la population de 1946 présente plusieurs intérêts :

 

- c'est le plus ancien conservé à notre mairie, les précédents déposés aux Archives Départementales

   à Vannes ne sont pas encore en ligne ;

- les Roudouallecois dispersés par la guerre de 39-45, mobilisés, prisonniers ... ont rejoint leur foyer ;

- l'exode rural n'a pas encore vraiment repris vers les grandes villes de France ;

- enfin, l'appel de l'Amérique ne se manifestera que l'année suivante, avec un Guillerme (de Bodefa)

  premier parti en 1947.

 

Ce recensement dénombre le plus élevé de la population de Roudouallec avec 1390 personnes,

depuis la guerre de 39-45.

Vous y trouverez vos parents, grands-parents et - pour les plus jeunes - vos arrière-grands-parents,

voire arrière-arrière-grands parents.